Mar 17

Premiers pas sur la lune

Un des astres les plus faciles à observer, ou même à photographier est notre satellite naturel : la Lune. Pour ce qui est de l’observation, une simple paire de jumelle suffit pour observer le relief de l’astre nocturne ou ses mers.

Pour ce qui est de la photo, les solutions sont plus nombreuses. En voici quelques une, sélectionnées pour la possibilité d’en faire des ateliers faciles à réaliser.

et_l_extra_terrestre_15b15d

D’abord, l’appareil photo numérique reflex avec ses objectifs, il y a pas mal d’idées proposées par les photographes en fonction de l’objectif utiliser. La Super Lune (ou Supermoon) popularisée par le film E.T. est assez simple à réaliser car il s’agit en fait d’une illusion d’optique qui donne l’impression que la lune est immense.

Les phases de la lune sont aussi un sujet assez original et fréquent qui peut être fait assez facilement.

 lune-11_jpg

Ce même APN peut être monté sur un télescope qui fera office de téléobjectif et là, les détails sont très importants, on distingue les cratères de manière détaillée. On peut guetter le lever du jour sur l’astre nocturne.

L’autre solution utilisée en astronomie amateur est la camera (bien souvent un webcam fait pour ou adapter à l’astro ) qui va se fixer sur un télescope, la lune est, en général, visible que par morceau à cause du grossissement et il faut aussi envisager un post traitement pour en tirer des photos détaillées. Un des exercices qu’on peut proposer est de reconstitué une image entière façon puzzle.

Enfin, on peut choisir laisser tourner la caméra et se faire un petit voyage en orbite…

About the Author:

1 comment

  1. NicoF

    Faire une « supermoon » me tente beaucoup ! C’est pour bientôt je pense… Et peut-être par la même occasion un « supersun » aussi 😉

Leave a Reply

*